Télétravail : comment réussir à travailler chez soi ?

Travailler chez soi peut être un atout car un environnement familier permet d’être moins stressé et plus efficace. Toutefois, pour être productif, il faut respecter quelques règles de base comme se créer un espace de travail agréable, savoir gérer son temps et s’organiser, bien séparer vie privée et vie professionnelle.

 Êtes-vous fait pour le travail à domicile ?

Avant toute chose, il est indispensable de se poser sincèrement cette question. Si vous êtes dépressif, paresseux, extrêmement bavard, incapable de suivre un planning, peu investi dans votre job ou anxieux avec la peur permanente de ne pas réussir, le travail à domicile n’est pas fait pour vous. Inversement, si vous êtes travailleur acharné, passionné, vous aimez planifier et relever les défis, travailler au calme et si pour vous le cadre environnant compte beaucoup, tentez l’aventure. Entre ces deux extrêmes, le plus simple est d’établir deux listes personnalisées, l’une pour les aspects compatibles avec le travail chez soi, l’autre pour les aspects incompatibles.

Délimiter son territoire et bien choisir son matériel

Il est indispensable de s’aménager un endroit à soi, dédié au travail, où pouvoir s’isoler et se concentrer. Il faut édicter une série de consignes, comme ne pas déranger de telle à telle heure, ne pas entrer sans frapper. Il faut l’aménager pour s’y sentir bien. En fonction du nombre d’heures à y passer et du type d’activité, l’équipement est souvent primordial. Si l’on doit travailler toute la journée sur un ordinateur, il est essentiel de disposer d’un poste ergonomique : bureau, position de l’écran, fauteuil réglable avec accoudoirs, luminosité adéquate, ce sont des prérequis indispensables pour prévenir les fameux TMS (Troubles Musculo Squelettiques).

Organiser son temps de travail

Il n’y a pas de travail à domicile sans une organisation rigoureuse : il importe de se définir des horaires de travail, des pauses et un arrêt déjeuner. On est tenté d’imaginer que la personne en télétravail rêvasse à longueur de journée, mais c’est l’inverse qui se produit : concentré dans son univers plaisant, le travailleur est comme happé par la tâche et multiplie les heures, dépassant les horaires classiques de bureau. Il oublie le temps qui passe, omet de déjeuner et se remet à la tâche à des heures indues, parfois bien après dîner ou après le coucher des enfants. Le pire est qu’en plus il culpabilise, s’il s’absente une demi-heure pour aller chercher les enfants à la sortie de l’école.