Simulation de portage salarial : Comment calculer et évaluer vos revenus ?

Si vous avez toujours espéré travailler de façon indépendante tout en profitant des avantages du régime du salariat, le portage salarial est certainement fait pour vous ! Ce dispositif de travail révolutionnaire vous permet d’exercer votre activité auprès d’un client comme un indépendant, mais en perçant un salaire net tel un salarié, grâce à un contrat signé avec une société de portage.

Découvrez la simulation de salaire en portage salarial !

Quelle sera votre rémunération nette sous le régime du portage salarial ?

Le portage salarial s’adresse particulièrement aux indépendants, aux jeunes diplômés, mais aussi aux porteurs de projet afin de bénéficier de plusieurs avantages sociaux offerts par le régime du salariat comme l’assurance chômage, la retraite, l’assurance vieillesse, etc. Pour y prétendre, vous devez verser des cotisations sociales et patronales à l’URSSAF. Vérifiez le taux de votre cotisation sur www.cegelem.fr !

La loi à travers l’ordonnance n° 2015-381 garantit aux salariés portés une rémunération minimale mensuelle en fonction des heures travaillées et du taux horaire minimum défini sur le contrat signé avec la société de portage.

Pour être certain de toucher un salaire confortable, prenez le temps de bien calculer et négocier vos revenus tout en prenant en considération le taux de cotisation à l’URSSAF, mais surtout vos congés payés, vos formations et vos frais de fonctionnement !

Exemple de simulation de salaire en portage salarial

Prenons l’exemple d’un salarié porté en mission auprès d’un client dans le domaine aéronautique. Après mutuel accord, il a été décidé qu’il touchera 1000 € par journée de travail pour une durée d’un mois.

De ce fait, le chiffre d’affaires HT facturé au client sera à hauteur de : 30 jours x 1000 € = 30 000 €.

Les frais de gestion appliqués par la société de portage dépend de votre chiffre d’affaires HT annuel : 10 % pour moins de 75 000 € annuel, 9 % entre 75 000 € et 150 000 € annuel et 7% pour plus de 150 000 € annuel. Nous supposons que vous venez de commencer à travailler, votre chiffre d’affaires est moins de 75 000 € annuel. Donc, vous devez verser 10 % à la société de portage.

Après déduction de ces frais, le chiffre d’affaires HT perçu est 30 000 € x(1 – 0,1) = 27 000 €.

Vous devez encore déduire les charges patronales pour avoir le salaire brut perçu. Pour connaître la valeur exacte des charges à payer, vous devez vous adresser directement à la société de portage qui s’occupe de les verser directement à l’URSSAF. Nous supposons que les charges patronales sont de 22 % et les charges sociales sont de 13 %.

Dans ce cas, le salaire brut perçu : 27 000 € x (1 – 0,22) = 21 060 €.

Le salaire net que vous recevrez : 21 060 € x (1 – 0,13) = 18 322,2 €.

On remarque que la rémunération nette perçue représente à peu près 60 % de la rémunération décidée avec le client.