Quels sont les métiers éligibles au portage salarial ?

Le portage salarial a connu un essor considérable ces dernières années. En effet, ce nouveau statut offre de nombreux avantages aux travailleurs indépendants. Désormais, ils bénéficient d’une meilleure stabilité financière, grâce à un revenu régulier. Sans compter les nombreux avantages sociaux tels que l’assurance maladie, la retraite ou l’assurance chômage. En optant pour le portage salarial, vous pouvez travailler de manière indépendante. En même temps, vous bénéficiez des mêmes protections sociales que les salariés classiques des entreprises privées. Il vous suffit de vous assurer que votre emploi est éligible à ce statut.

Qu’est-ce qu’on entend par portage salarial ?

Le portage salarial est un mode d’emploi assez récent. Il s’adresse notamment aux travailleurs indépendants qui recherchent une plus grande sécurité financière tout en conservant leur autonomie. En effet, le Freelancer utilise ses propres moyens pour rechercher des clients. De plus, il est libre dans la gestion de son activité. Par exemple, il peut choisir son lieu de travail et organiser son temps en fonction de ses disponibilités.

Le portage salarial est la solution idéale pour les freelances qui n’ont pas l’intention de créer leur propre entreprise. Il leur suffit de trouver des clients et la société de portage salarial s’occupe des aspects administratifs et comptables. Le salarié peut ainsi se concentrer davantage sur ses missions. Le fonctionnement de ce statut est assez simple. Il fait intervenir trois parties, à savoir le salarié porté, la société de portage salarial et l’entreprise cliente.

L’indépendant est lié à l’entreprise par un contrat de travail qui peut être à durée déterminée ou indéterminée. Une convention de portage est également établie afin que le prestataire de services puisse connaître ses avantages et ses obligations. C’est au salarié de négocier les conditions de la prestation avec le client, comme la durée, le tarif, les conditions de travail et le type de travail attendu. Par la suite, la société de portage salarial s’occupe du reste.

Quels sont les différents avantages du portage salarial ?

Le portage salarial offre de nombreux avantages aux freelancers. Tout d’abord, il permet de gagner du temps dans la gestion de son activité. Bien sûr, il n’est plus nécessaire de s’occuper des différentes formalités administratives et fiscales. Il faut savoir que les démarches à suivre pour la création d’une société sont à la fois complexes et coûteuses. Cela explique l’engouement des indépendants pour ce type d’emploi.

En outre, le salarié bénéficie d’une meilleure protection commerciale. Il ne court aucun risque même si le client n’est pas satisfait, car l’encaissement des recettes incombe entièrement à la société de portage salarial. De plus, cette dernière souscrit généralement une garantie financière pour le compte du salarié. Cela permet de garantir un revenu stable.

Il ne faut pas non plus oublier la protection sociale offerte au freelance. C’est un avantage dont les autres travailleurs indépendants ne peuvent pas bénéficier. Outre la sécurité sociale, il a également droit à l’assurance chômage, à la retraite et à l’assurance maladie.

Quels profils sont concernés par le statut de portage salarial ?

Aujourd’hui, il existe plus de 700 emplois concernés par ce statut. Parmi les profils les plus intéressés par le portage salarial, on retrouve les freelancers, les cadres retraités, les travailleurs indépendants, les jeunes diplômés et les consultants. En général, les professions éligibles à ce statut sont celles qui peuvent fournir des prestations intellectuelles. Ainsi, les activités commerciales ainsi que les professions libérales ne sont pas concernées.

Les principales professions éligibles au portage salarial sont la communication et le marketing, l’administration, les ressources humaines, le coaching, l’informatique, la formation et la gestion de projet. Récemment, les professions créatives telles que les graphistes, les UX designers et les vidéastes ont pris un essor considérable, grâce à la digitalisation des entreprises et au développement des transactions en ligne.