Comment devenir consultant en portage salarial ?

Cette forme d’organisation permet au salarié « porté » d’être indépendant dans son activité, de prospecter ses clients tout en bénéficiant des avantages du salariat grâce à l’entreprise de portage. Mais, est-ce-que vous êtes vraiment prêt à devenir consultant indépendant ? Pour cela, vous devez considérer les quelques points suivants.

Quels que soient votre âge, vos diplômes, votre expérience ou votre situation, rejoignez AD’Missions pour vivre différemment de vos compétences et savoirs-faire.

Quels sont vos diplômes et votre expérience ?

 La Convention Collective de branche des salariés en portage salarial fixe des obligations en matière de diplômes et de qualifications pour les salariés portés. Il est nécessaire d’avoir un diplôme de niveau III équivalent à une formation Bac+2 que ce soit dans l’Enseignement Supérieur ou en École. Si le salarié porté justifie de 3 années d’expérience sur un même poste ou secteur, il n’est pas obligé de disposer d’une qualifications de niveau III. Vos diplômes, comme l’expérience professionnelle accumulée, doivent être en rapport avec l’activité du consultant. Les clients et les entreprises de portage salarial ne se limiteront pas à la simple obtention d’un Bac+2 pour vous faire confiance. Cette qualification doit être significative et pertinente sur le marché.

Quelle est votre expertise de consultant ?

Par définition, un consultant est un professionnel à qui on demande des avis, des rapports, des solutions concrètes, stratégiques et parfois techniques. Quelques années d’expériences professionnelles ne sauraient constituer une expertise au sens propre du terme. Il est important de souligner que les entreprises ne paieront pas pour des prestations qu’elles peuvent réaliser avec leurs compétences internes. Dans ce contexte, le portage salarial s’adresse plutôt à des professionnels aguerris disposant d’une parfaite maîtrise d’un domaine, d’un secteur d’activité, ou d’un procédé technique ou numérique. La définition de votre expertise est un premier pas dans le ciblage des entreprises à prospecter. Il est plus aisé de rechercher des clients quand on sait ce que l’on va vendre et l’utilité que la prestation peut avoir pour eux.

Qui sont vos clients ?

 Le recrutement d’un salarié en portage salarial peut se faire en CDD ou CDI mais reste néanmoins soumis à l’accord de l’entreprise de portage. Il est vivement conseillé de solliciter une entreprise de portage après avoir trouvé et rencontré des clients. En effet, cette prospection préalable doit servir la crédibilité du professionnel qui sollicite un portage salarial. À la suite de cela et même si la société de portage salarial peut éventuellement proposer des missions, le salarié porté se doit d’aller trouver lui-même les clients suivants.